Cahier de revendications


Un des objectifs de la marche des migrants de la région du Centre est d’interpeller les responsables politiques communaux sur une série de pratiques des pouvoirs publics locaux envers les étrangers qui habitent la région. A partir des expériences vécues qui nous reviennent, il s’agit de relever ce qui va bien pour généraliser les «bonnes pratiques» à l’ensemble des communes, mais aussi de pointer ce qui va mal ou qui risque d’aller mal, pour éviter à l’avenir que des situations problématiques se répètent ou n’apparaissent. 

Nous voulons ainsi faire de nos communes des espaces solidaires, où les citoyen-ne-s étrangers/ères comme belges puissent bénéficier pleinement des droits dont ils et elles disposent dans l’état actuel des législations mais aussi où les habitant-e-s et représentant-e-s politiques s’engagent dans une démarche volontariste vers l’égalité des droits entre belges et étrangers qui, rappelons-le, n’est toujours pas d’actualité à plusieurs égards (droit de séjour, droit de vote, droits économiques et sociaux, droits culturels, …). Il s’agit aussi de solliciter le soutien des bourgmestres pour porter des revendications s’adressant au gouvernement fédéral. 

Dans cette perspective, certains partenaires de la marche* ont remis, fin mars 2013, un cahier de revendications et d'interpellations aux bourgmestres de la Communauté Urbaine du Centre en les invitant à s'exprimer publiquement à son propos le 20 avril en soirée. Malheureusement, aucun d'entre eux n'a répondu présent à cette invitation. Mais ce n'est que partie remise: nous ne lâcherons pas l'affaire! Nous continuerons à approfondir ce cahier de revendication, à le faire connaitre largement et à pousser les autorités communales à se prononcer à son égard. 

Le cahier de revendications (version fin mars 2013) est disponible en téléchargement pdf en cliquant ici
Il aborde les thèmes suivants:
2° le droit à l’aide sociale et matérielle pour les étrangers
4° les classes passerelles dans l'enseignement obligatoire
5° le dumping social dans les marchés publics 
6° l’expression culturelle 

* asbl CEPRé, Club Achille Chavée, Comité de solidarité avec le peuple chilien, FGTB Centre, Formation Léon Lesoil, La Braise-Culture, Ligue des droits de l’Homme de La Louvière, Solidarité femmes et refuge pour femmes battues et des habitant-e-s de la région du Centre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire